Connect with us

Médias

National Geographic acquiert les droits de Sea of Shadows produit par Leonardo DiCaprio

Réalisé par Richard Ladkani et produit par Terra Mater Factual Studios en association avec Appian Way, société de production créée par Leonardo Di Caprio, ce thriller environnemental retrace le combat pour sauver le marsouin le plus traqué et le plus menacé de la planète.

Publié

le

National Geographic Documentary Films a annoncé dimanche l’acquisition du documentaire Sea of Shadows, réalisé par Richard Ladkani (The Ivory Game) et produit par Terra Mater Factual Studios, en association avec Leonardo DiCaprio et sa société de production Appian Way, Malaika Pictures et Wild Lens Collective. L’accord a été conclu pour le compte des réalisateurs par Josh Braun, Ben Braun, Matt Burke et Ben Schwartz de Submarine.

Décrit comme une « aventure émouvante » et qualifié de « héroïque et déchirant » par The Hollywood Reporter suite à sa projection au festival de Sundance, le film a été récompensé par le prix du public dans la catégorie « documentaire international ». Sea of Shadows est un thriller haletant qui retrace une mission de sauvetage dont l’objectif est de protéger un écosystème en péril avec, en son sein, le marsouin du golfe de Californie, marsouin le plus rare et le plus menacé au monde.

Le golfe de Californie est en proie à une guerre qui oppose cartels mexicains et trafiquants chinois. Une espèce de poisson endémique à la région, le totoaba, est victime d’un braconnage effréné en raison d’une croyance superstitieuse de certains Chinois selon laquelle leur vessie, dont le prix au gramme est plus élevé que celui de l’or, posséderait des vertus curatives miraculeuses. Surnommé « cocaïne aquatique », ce poisson extrêmement rare est au cœur d’un marché noir de plusieurs millions de dollars qui menace non seulement son existence, mais également la majorité des espèces marines de la région, dont le marsouin du golfe de Californie, qui est au bord de l’extinction.

Sea of Shadows suit une équipe composée de scientifiques brillants, d’écologistes de pointe, de journalistes d’investigation, d’agents infiltrés et de membres de la marine mexicaine prêts à risquer leur vie afin de sauver le dernier marsouin du golfe de Californie et de traduire en justice l’impitoyable organisation criminelle internationale.

« Ce qui se passe au Mexique est un exemple de plus des ravages causés par l’espèce humaine au nom de la cupidité d’une poignée de personnes », déplore le réalisateur Richard Ladkani. « J’espère que ce film pourra alerter l’opinion et contribuer à la sauvegarde de ce précieux écosystème. Je ne pouvais rêver meilleur partenaire pour atteindre cet objectif que National Geographic. »

« Je suis heureux que nous ayons trouvé en National Geographic le partenaire idéal de Sea of Shadows. Nous avons collaboré à plusieurs reprises dans le cadre de documentaires haut de gamme et sommes absolument enchantés d’unir notre énergie et notre expérience sur ce long métrage inédit », se réjouit Walter Köhler, P.-D.G. et fondateur de Terra Mater Factual Studios. « Nous partageons les mêmes objectifs : que Sea of Shadows remporte un immense succès, mais avant tout, sauver le précieux petit animal qu’est le marsouin du golfe de Californie et enrayer la destruction du golfe, que le commandant Cousteau surnommait “l’aquarium de la planète”. »

« Nous sommes ravis de collaborer avec Richard et le reste de l’équipe, animés par cette même volonté de braquer les projecteurs sur les enjeux environnementaux les plus urgents de notre époque », affirme Carolyn Bernstein, vice-présidente en charge des fictions et des documentaires internationaux chez National Geographic. « Ce film est un thriller palpitant qui cramponnera les spectateurs à leur siège et ne les laissera pas indemnes. »

En l’espace d’un peu plus de deux ans, National Geographic Documentary Films s’est taillé une réputation d’excellence en matière de documentaires, notamment à travers des films encensés par la critique tels que Science Fair – vainqueur du prix du public au festival de Sundance et SXSW –, LA 92 et Jane – tous deux lauréats d’Emmy Awards et figurant sur la liste des 15 meilleurs documentaires en lice pour un Oscar en 2017 – ainsi que Hell on Earth, qui a remporté le prix Dupont-Columbia. Free Solo, dernier film en date, a quant à lui été nommé aux British Academy Film Awards ainsi qu’aux Oscars® dans la catégorie « meilleur documentaire ».

Les + lus