Connect with us

Mort du dessinateur Jean-Louis Pesch, « Sylvain et Sylvette » et les « Pieds Nickelés », à l’âge de 94 ans

Publié

le

Mort du dessinateur Jean-Louis Pesch, "Sylvain et Sylvette" et les "Pieds Nickelés", à l’âge de 94 ans

Jean-Louis Poisson, plus connu sous son nom d’artiste Jean-Louis Pesch, est né le 29 juin 1928 à Paris. Il a grandi à Juvardeil, un petit village d’Anjou où une rue porte désormais son nom, endroit où il a développé son amour pour la nature et les animaux. Issu d’une famille de dessinateurs, il a eu le privilège d’être initié très tôt, dès l’âge de quatre ans, aux œuvres de grands dessinateurs tels qu’Alain Saint-Ogan, Benjamin Rabier, Samivel, Calvo et Cuvillier. Dès 1934, il a commencé à lire Le Journal de Mickey et divers autres magazines comme Junior, Aventures, Robinson et Hop-là !, nourrissant son rêve de devenir dessinateur de bandes dessinées.

À l’âge de 14 ans, il a réussi à intégrer l’École des Arts Appliqués à Paris. Cependant, en raison de la guerre, il a dû retourner à Juverdeil pour travailler dans des fermes. Après un engagement de trois ans dans la Marine en 1945, il a commencé à travailler dans un studio de dessin animé. En 1950, il a fait son entrée dans le monde de la bande dessinée et a fondé un studio de publicité, où il a créé de nombreux personnages pour divers supports publicitaires. Il a débuté dans la presse pour enfants en 1954 au journal Capucine et a collaboré avec plusieurs journaux.

Publicité

Parmi ses créations les plus célèbres, on compte Nouni, Pinpin, Yoyo, Couinou, Couic, Pik-Pik le hérisson, Perlipopette et Sacripan. Il a notamment repris le dessin de la série Sylvain et Sylvette à la mort de son créateur M. Cuvillier en 1956, redonnant vie à la série en envoyant ses personnages en voyage autour du monde en ballon sphérique.

En 1980, il a repris la série Bec-en-Fer pour y intégrer des éléments qu’il ne pouvait pas inclure dans Sylvain et Sylvette. En 1981, il a repris Les Pieds Nickelés après Pellos, et en 2005, il a réalisé un album sur La Bête du Gévaudan. Depuis 1956, il a dessiné plus de 4800 pages pour Sylvain et Sylvette, avec plus de 20 millions d’albums vendus. La série a pris fin en 2022 avec son 67e et dernier album.

Publicité

En tant que scénariste et dessinateur prolifique, Jean-Louis Pesch est largement reconnu comme l’un des meilleurs dessinateurs animaliers de son temps, ayant remporté de nombreux prix. En juillet 2000, il a été nommé chevalier de l’ordre des Arts et Lettres, et promu au grade d’officier en 2010. Passionné de nature et d’animaux, il a vécu à la campagne, entouré d’animaux, et a milité au sein de diverses associations de protection de la nature et des animaux.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi