Connect with us

Les régimes spéciaux de la RATP, des électriciens et gaziers, et de la Banque de France, sur le point de disparaître

Publié

le

Les régimes spéciaux de la RATP, des électriciens et gaziers, et de la Banque de France, sur le point de disparaître

Le Sénat a voté samedi soir la fin des régimes spéciaux pour les futurs embauchés dans les entreprises concernées, dont les électriciens et gaziers, la RATP et la Banque de France.

Toutefois, la chambre haute du Parlement a maintenu la « clause du grand-père », qui permet aux salariés embauchés avant la réforme de continuer à bénéficier des avantages de ces régimes spéciaux.

Publicité

Cette première mesure sensible du projet gouvernemental prévoit l’extinction progressive de cinq régimes spéciaux au total, ce qui a suscité de vives réactions de la gauche et des syndicats.

Le gouvernement a obtenu gain de cause sur cette réforme qui commencera à s’appliquer progressivement à partir du 1er septembre.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Lire la suite
Publicité

Mais aussi