Connect with us

Téléréalité

Les candidats(e)s de téléréalité utilisent-ils l’image de leurs bébés pour le buzz ?

Publié

le

La chaîne W9 vient d’annoncer qu’elle diffusera (sur 6Play) un documentaire « Manon + Julien = Bébé » autour de la naissance de l’enfant de Manon Marseault et Julien Tanti, Tiago.

Mais nous pouvons nous poser la question de savoir s’il y a maintenant une vraie frontière entre la vie privée et la télévision chez les candidats de téléréalité puisqu’ils dévoilent, de plus en plus, toute leur vie et encore plus sur les réseaux sociaux.

On le sait depuis plusieurs années, les candidats aiment poster des vidéos ou photos de leur vie en dehors des caméras de télévision. Pour la plupart, il ne s’agit pas, juste de faire plaisir à leurs fans, mais surtout de rester dans la course et espérer continuer à tourner dans plusieurs émissions de téléréalité mais aussi, et cela est louable, de gagner de l’argent grâce aux placements de produits.

Les bébés, nouvel axe de communication ?

Il y a encore quelques années, quelques mois, la naissance d’un enfant dans le monde de la téléréalité était annoncée par les parents, d’une manière « relativement » pudique et il y avait, surtout, une sorte de protection des bébés puisque les candidats ne montraient que quelques photos sans vraiment tout montrer sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui un cap a été passé puisqu’on y va carrément entre photos à tout vas avant, pendant et après la naissance, en ne respectant plus rien, comme nous avons pu le voir ces derniers jours sur Snapchat sur les comptes de certaines candidates de téléréalité… On se souvient de la perte, récente, des eaux d’une candidate… entre-autres !

Nous avions beaucoup entendu parler d’Amélie Netten et de son fils mais, il faut bien avouer qu’elle était beaucoup plus dans la protection de son enfant plus que de l’exposer à tout va et il en va de même pour d’autres candidates de téléréalité qui garde ce jardin secret puisque cela n’a rien à voir avec leur réel travail… celui de passer devant des caméras et de divertir les téléspectateurs.

Même si c’est génial pour Manon et Julien d’avoir donné naissance à un enfant, ce qui est choquant, dans ce cas, c’est l’instrumentalisation d’un enfant pour faire parler d’eux.

La question que l’on peut se poser est de savoir si le bébé, dans ce cas précis, a donné son accord pour que l’on en fasse carrément un documentaire aussi bien sur W9 que sur les réseaux sociaux autour de lui ? Il est bien loin d’attendre l’âge de raison d’un enfant ! À une époque où la protection des mineurs est de plus en plus importante, on peut se poser la question.

Le souci, ce n’est pas maintenant, mais plus tard, quand l’enfant grandira et qu’il devra assumer d’avoir été mis en avant comme cela face aux critiques de ses camarades… et on sait très bien que les enfants sont cruels entre eux. C’est aussi de la responsabilité des parents, mais peut-être se disent-ils… « On verra plus tard… » Oui mais plus tard, c’est demain…

Pourquoi assumer ? Parce que ce n’est pas du tout facile d’être un candidat de téléréalité, ils le disent eux-mêmes ! Pourquoi en rajouter ? Espérons que ces enfants auront, eux aussi, un fort caractère plus tard pour se défendre !

Magalie Berdah (Shauna Events) s’insurge contre les critiques et c’est normal !

Diffuser des photos et des vidéos sur les réseaux sociaux par les candidats de téléréalité n’est pas anodin, ce n’est pas forcément pour montrer un moment de vie pour faire plaisir aux fans, comme nous le faisons nous-mêmes, anonymes, c’est surtout un vecteur de communication et de promotion pour ces people.

Il est, d’ailleurs, fort probable, de voir des placements de produits directement autour de l’image du bébé et non des parents.

Magalie Berdah, qui est la patronne de Shauna Events, aussi gentille soit-elle (vraiment), n’en est pas moins une femme d’affaires et c’est dans Touche pas à mon poste qu’elle répondait à ce genre de critique « Les candidats de téléréalité sont filmés 24H/24 c’est leur métier, donc respectez leur public. » ! C’est leur métier, oui, mais pas celui du bébé qui n’a rien demandé sauf certainement à kiffer sa vie avec ses parents.

Mais la réaction de Magalie est logique puisqu’elle est l’agent de 90 % des candidats de téléréalité et c’est surtout elle qui leur fait gagner de l’argent avec les placements de produits via sa société Shauna Events, elle peut, donc, difficilement dire le contraire même si elle peut, supposément, n’en penser pas moins.

L’importance du « syndrome du perroquet » 

Il y a le « syndrome du perroquet », par exemple, lorsqu’une candidate ou candidat de téléréalité fait de la chirurgie esthétique, d’autres vont faire exactement la même chose, même s’ils sont n’en  ont absolument pas besoin, créant ainsi une mode allant jusqu’à faire de la publicité pour des cliniques de chirurgie esthétique car tout est gratuit. Et pire, beaucoup de candidats de téléréalité vont même jusqu’à participer à une émission de téléréalité dont le but est de filmer leur vie quotidienne en clinique et, tout est gratuit également,

Cela vaut aussi, lorsque ces candidats étales leur signent extérieurs de richesses sur les réseaux sociaux et qui sont étonné d’avoir été cambriolé et puis avant Amélie Netten, peu de candidats criaient autant dans des émissions de téléréalité et c’est aujourd’hui devenu la norme, voir une condition obligatoire demandée par les productions… des perroquets, donc….

Les candidats se copient, donc, entre eux, puisqu’ils voient que ça fonctionne… Il se pourrait bien que, par la suite, des candidates de téléréalité tombent exprès enceinte juste pour le buzz. Ce serait, dans la logique des choses.

Nous attendons, du coup, les prochaines vidéos où nous verrons les candidats faire pipi et pourquoi pas se filmer, en direct, faisant l’amour… tout en expliquant, nous tentons d’avoir un enfant…

Les + lus