Connect with us

Le portrait d’Emmanuel Macron devient obligatoire dans toutes les mairies et ce n’est pas une blague

Publié

le

Le portrait d'Emmanuel Macron devient obligatoire dans toutes les mairies et ce n'est pas une blague

L’Assemblée nationale a voté en faveur d’une obligation pour les mairies des communes de plus de 1500 habitants d’afficher les drapeaux français et européens sur leur fronton.

En complément, une obligation a été mise en place pour toutes les mairies, quelle que soit leur taille, d’afficher le portrait du président actuel, Emmanuel Macron. Ce vote s’est déroulé après de longs débats, marqués par une atmosphère tendue, et a abouti à l’adoption de la proposition de loi du groupe Renaissance.

Publicité

La semaine précédente, la proposition de loi avait été rejetée en commission. Cependant, elle a été soumise de nouveau à l’hémicycle ce mercredi et a fait l’objet de critiques renouvelées de la part des députés d’opposition, qu’ils soient de droite ou de gauche. Malgré cette opposition, la proposition de loi a réussi à recueillir 130 voix pour et 109 contre, menant ainsi à son adoption.

Le texte a subi une modification majeure grâce à un amendement introduit par le groupe socialiste et sous-amendé par le groupe Renaissance. Cet amendement a limité la portée de la proposition de loi en excluant les communes de moins de 1500 habitants. Ainsi, si la proposition de loi est votée de la même manière par le Sénat et promulguée, ces petites communes ne seront pas contraintes d’afficher le drapeau européen sur leur façade.

Publicité

Le portrait d’Emmanuel Macron obligatoire dans toutes les mairies

Une autre mesure, proposée par le député Renaissance Denis Masséglia, a également été adoptée : l’affichage obligatoire du portrait du président de la République dans toutes les mairies. Cette obligation a provoqué l’indignation de nombreux députés de l’opposition, qui ont exprimé leur désaccord avec cette mesure. A savoir que l’affichage du portrait du Président de la République dans les mairies était une tradition républicaine, mais n’était en rien obligatoire… en 2023, cela a, donc, changé.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi