Connect with us

Le ministre de la Santé demande à la Première ministre, Elisabeth Borne, de ne plus vapoter à l’Assemblée nationale

Publié

le

Le ministre de la Santé demande à la Première ministre, Elisabeth Borne, de ne plus vapoter à l'Assemblée nationale

Le ministre de la Santé français, Aurélien Rousseau, a conseillé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de ne plus vapoter dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

Cette recommandation fait suite aux critiques d’une députée Insoumise, Caroline Fiat, qui a reproché à la Première ministre de vapoter pendant qu’elle présentait une motion de censure contre le gouvernement.

Publicité

Rousseau a souligné que le vapotage n’est pas autorisé selon le règlement de l’Assemblée nationale et a mentionné la nécessité de ne pas banaliser la pratique, en particulier auprès des jeunes.

L’Assemblée nationale va débattre d’une proposition de loi sur l’interdiction des dispositifs électroniques de vapotage à usage unique. Rousseau a distingué la situation de Borne, une ancienne fumeuse qui utilise le vapotage comme moyen de sevrage, de la problématique générale du vapotage, en particulier concernant l’attrait qu’il peut avoir pour les jeunes avec des produits colorés et aromatisés.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Lire la suite
Publicité

Mais aussi