Connect with us

Hi, what are you looking for?

MUSIQUE

Le chanteur François Feldman fait son grand retour avec « l’Origine » l’album retour aux sources

Pour son nouvel album « L’Origine », François Feldman nous renvoie à ses premières amours, au temps de la funk et du disco des années 70/80

Le roi de la disco-funk à la française des années 70-80 revient sur le devant de la scène avec un album rétro, empli de nostalgie. François Feldman a grandi en banlieue parisienne et passe son adolescence à Clichy-sous-Bois entre funk, soul et disco. Il découvre James brown vers l’âge de dix ans quand il sort “sex machine” et reste scotché par cet univers funky. Les titres de Marvin Gaye et de Stevie Wonder viendront accompagner James Brown tout au long de son adolescence.  

Inspiré de la musique disco-funk américaine, c’est dans cet esprit qu’il enregistre ses premiers titres avec son groupe Yellow Hand “Can you feel it”« You want every night ».

PUB

Album de diamant en 1991, il marquera la musique française de 86 à 94 et aura eu la chance d’enflammer Bercy et l’Olympia durant sa carrière chez Universal Music.

Après une longue pause et loin des projecteurs, François Feldman n’a jamais arrêté de créer ni de faire de la musique. Aujourd’hui, il revient aux origines avec un album entièrement auto-produit, mettant en avant 10 textes originaux et la reprise de son titre « Can you feel it » en duo avec Guy Waku pour marquer ce grand retour.

PUB

“L’Origine” c’est un album entièrement auto-produit dans son studio à Cannes. Véritable hommage à la funk, cet opus se veut à la fois rétro et original puisqu’il contient 10 titres inédits sur 11 et un duo avec Joniece Jamison « Ressuscité », en souvenir de leur titre mythique « Joue pas », n°1 des écoutes en 1989.

Tout ce qui a toujours influencé François Feldman se retrouve aujourd’hui dans ce projet très personnel et nostalgique. Sans parler de résurrection mais plutôt d’un grand retour pour ses fans qui n’attendaient que ça, le chanteur à souhaité mettre en avant des nouveaux morceaux qui lui ressemblent.

Si François Feldman n’a pas attendu le confinement pour faire de la musique, regoûter au plaisir de la scène reste ce qui importe le plus François Feldman, mais cette fois loin de Bercy ou de l’Olympia, il souhaite se produire près de ses fans, dans une ambiance plus « underground » en remettant les instruments au cœur du spectacle. Ne jouant qu’avec des instruments lives, et avec des thématiques très inspirés des Etats-Unis, l’album de François Feldman reste une véritable ode à la funk, la disco et la chanson française.

PUB

Écrit par

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

PUBLICITE
PUBLICITE

Encore plus

FRANCE / MONDE

Très présent sur les réseaux sociaux, Pierre-Jean Chalençon a donné son avis sur la situation sanitaire dans une série de tweets. Pierre-Jean Chalençon explique...

FRANCE / MONDE

Le professeur Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, était invité de la matinale de France Inter et il est revenu sur le rappel du...

FRANCE / MONDE

L’émission « Quotidien » de Yann Barthes a diffusé une vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux. Nous pouvons y voir la maire de Paris...

MÉDIAS

Cela fait plus d’un an que Jean-Pascal Lacoste a rejoint l’équipe de Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna sur C8. Sur le...

PUBLICITE