Connect with us

France et Monde

La journaliste du Canard enchaîné Dominique Simonnot nommée contrôleuse générale des prisons par Emmanuel Macron

Publié

le

Chroniqueuse judiciaire du Canard enchaîné, la journaliste Dominique Simonnot vient d’être nommée Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté, chargée de défendre les droits des détenus par le président de la république Emmanuel Macron.

Le travail du contrôleur général des prisons est de veiller au respect des droits fondamentaux dans les lieux de privation de liberté.

Dominique Simonnot intègre le quotidien Libération en 1991, comme reporter au service Informations générales (police/justice). En 1999, elle est élue présidente de la Société des rédacteurs et du Conseil de surveillance de Libération, fonction qu’elle occupe jusqu’en 2005. Parallèlement elle dirige le service informations générales. De 1998 à 2006, elle chronique le tribunal des comparutions immédiates qui parait le lundi sous le titre Carnets de justice.

En 2006, Dominique Simonnot intègre la rédaction de l’hebdomadaire satirique, le Canard enchaîné, où elle s’occupe de la justice. Elle enquête sur différents thèmes : immigration, sans-logis, prison, politique pénale et pénitentiaire. Et consacre de nombreux articles à divers sujets : les malversations au sein des résidences Sénior-services, l’espionnage des employés et clients d’Ikéa, l’absence de contrôle des interprètes judiciaires, les ratés de la justice dans la lutte contre les féminicides, les agressions sexuelles d’un haut fonctionnaire au ministère de la Culture, les errances de l’Aide sociale à l’enfance (ASE)…

Elle publie, chaque mercredi, sous le titre Coup de barre, la chronique des comparutions immédiates. En 2019, un second recueil de ses chroniques parait sous le titre Coup de Barre. Justice et injustices en France.

Publicité

Dernières News

Tendance

La journaliste du Canard enchaîné Dominique Simonnot nommée contrôleuse générale des prisons par Emmanuel Macron