L’un des aventuriers de Koh-Lanta, Javier, explique, à Télépro, pourquoi il a confectionné un faux collier. Un passage qui a été coupé au montage.

Javier explique : « Nathalie m’a dit ‘tu fais partie des anciens donc je ne voterai pas pour toi’ Sauf que Cassandre me dit que Nathalie va voter pour moi. Je prends une claque puis une deuxième car Pascal me dit la même chose. Elle me met en sécurité et elle veut me défoncer derrière donc j’ai créé le collier d’immunité. »

Dans l’interview de Javier par David Barbet, l’aventurier répond à plusieurs questions sur le tournage en général. 

Comment les candidats font-ils leur besoin ? : « Il n’y a pas de toilettes, vous faîtes vos besoins là où vous voulez dans la foret et vous terminez le nettoyage dans l’eau. »

Il répond aussi à Gilles Verdez ! Le chroniqueur avait qualifié le geste de Javier au sujet du collier de « lâche » et « scandaleux » : « Déjà, ça me soulage car c’est Gilles Verdez qui le dit. Lui, on sait tous qu’il est anti Koh-Lanta. J’ai juste envie qu’il le fasse une fois, de le voir pleurer et quitter l’aventure au bout de deux jours. »

Il revient aussi sur sa dépression après son premier Koh Lanta : « C’est neuf mois de dépression, c’était un manque de l’île, des candidats. A 40 ans, ne plus devoir s’occuper de factures, ne plus se réveiller à une telle heure etc…c’est une liberté qu’on reçoit. Revenir dans la vie de tous les jours, c’est un peu plus compliqué. »

Ainsi que sa prise de poids folle avant de partir sur l’île : « Les deux dernières semaines avant de partir à l’aventure, j’ai mangé 30, 40, 50 hamburgers. J’ai pris six kilos en 15 jours. »

La production donne t-elle des Coca ? : « Jamais. Par contre si au bout de 20, 30 jours, il y a un gros coup de mou.. si il en donne à quelqu’un pour le remettre en forme, tout le monde en reçoit. C’est rare mais quand cela se fait, tout le monde doit en recevoir pour être à égalité. »