in

Jacques Derrida, la dissémination à l’oeuvre – Grand Format de Sara Guindani et Alexis Nuselovici

, Jacques Derrida, la dissémination à l’oeuvre – Grand Format de Sara Guindani et Alexis Nuselovici, Stéphane Larue

« Perdre la tête, ne plus savoir où donner de la tête, tel est peut-être l’effet de la dissémination ». Seize ans après sa mort, hériter de Jacques Derrida signifie hériter de sa philosophie de l’héritage dont l’autre nom serait dissémination, in(ter)vention par-delà le connu et le déterminé, au-delà du sens et du signe.Mais dans le vivant, rien que dans le vivant, car le séminal ne fait jamais oublier son acception la plus organique.

Parce que Jacques Derrida résistait à séparer le penser du vécu, hériter de sa pensée opère dans l’expérience et l’épreuve de nos vies. Ce que montre la série de textes ici réunis.

Dans son parti pris pour penser une mémoire comme dynamis, ce volume souhaite montrer comment la constellation conceptuelle et épistémologique inaugurée par Jacques Derrida a pu être efficace dans les différentes sciences humaines et sociales, autant pour en ouvrir les méthodologies que pour aider à la compréhension des transformations socio-politiques contemporaines (les nouvelles formes de terrorisme, les migrations, les nouvelles technologies, le biopolitique…).

Ecrit par La rédaction

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

, La fin d’un monde de Félicité Hewlett, Stéphane Larue

La fin d’un monde de Félicité Hewlett

, Europe 1 : voici la grille complète de l’antenne à partir du 23 août, Stéphane Larue

Europe 1 : voici la grille complète de l’antenne à partir du 23 août