Connect with us

Influence problématique : le JT de 20H sur France 2 diffuse un reportage sur ces influenceurs basés à l’étranger qui font de la promotion du Copytrading

Publié

le

Influence problématique : le JT de 20H sur France 2 diffuse un reportage sur ces influenceurs basés à l'étranger qui font de la promotion du Copytrading

Alors que les publicités problématiques et autres arnaques des influenceurs de téléréalité sont au centre des préoccupations de plusieurs comptes Instagram spécialisés sur cela depuis plusieurs années et le rappeur Booba depuis quelques mois, le JT de 20H de France 2 de ce mardi 27 septembre s’est penché sur le cas de ces influenceurs qui font polémiques depuis plusieurs années sur les réseaux sociaux notamment sur le Copytrading.

Alors que le sujet juste avant, concernait les arnaques aux panneaux solaires, c’est sur cette lancée que le JT de 20H de France 2 est revenu sur ce qui serait reproché à ces influenceurs qui vivent à Dubaï mais qui ne s’adresse qu’à un « public » Français pour faire la promotion du Copytrading. Dubaï, d’ailleurs, une ville où toutes les candidates et candidats de téléréalité y font des placements de produits problématiques ou pas d’ailleurs à distance au public Francophone également.

Publicité

A noter que dans ce reportage, la rédaction de France 2 a décidé de flouter tous les visages des influenceurs, certainement pour des raisons juridiques, mais les internautes n’auront certainement eu aucun mal à mettre des noms derrières ces visages floutés.

Je JT de France 2 a donné la parole à une victime qui avait placé 1000 euros suite aux conseils de ces influenceurs soir disant spécialistes du trading… elle a tout perdue. La femme de 40 ans se dit avoir été manipulée par ces influenceurs.

Publicité

Pour mieux comprendre ce système, le reportage explique comment se déroule tout cela. En général, les investissements sont perdants 8 fois sur 10 mais pas pour les influenceurs qui touchent, eux, des commissions à chaque fois que l’un de leurs abonnés s’inscrit sur l’une des plateformes (hors de France) promues, bonus inclus. Les sociétés problématiques étant basé dans des paradis fiscaux il semble difficile d’éradiquer tout cela si l’on en croit l’un des commerciaux « On ne dépend pas de la France donc partant de là, il n’y a aucun problème, on est un paradis fiscal, on est basé à Chypre. Vous risquez rein du tout ».

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi