Connect with us

France et Monde

Grand Froid : Paris ouvre ses mairies d’arrondissement aux sans-abris

Publié

le

Paris est confrontée à une nouvelle vague de froid. Anne Hidalgo et les Maires d’arrondissement se mobilisent aux côtés des services de l’Etat pour ouvrir davantage de places d’hébergement pour les personnes sans-abri. Plusieurs salles dans des mairies d’arrondissement vont être aménagées à partir de ce soir.

Une importante vague de froid est prévue cette semaine à Paris, avec des chutes de neige et une température ressentie qui pourrait atteindre -7°C. Pour renforcer l’aide aux personnes sans-abri, Anne Hidalgo et son adjointe Dominique Versini ont proposé à la Préfecture de Région Ile-de-France de créer des places d’hébergement d’urgence supplémentaires en mobilisant des salles dans des mairies d’arrondissement.

Ce sera le cas dès ce soir dans les mairies des 4e et 15e arrondissements, puis à partir de demain à la mairie du 1er arrondissement. Au total, 64 places seront ainsi ouvertes. Si la Préfecture de Région Ile-de-France le souhaite, la Ville de Paris est prête à mettre à disposition d’autres salles, notamment dans les mairies des 3e, 5e et 1ee arrondissements.

« Je tiens à saluer la mobilisation des Maires d’arrondissement, qui ont tout de suite accepté de contribuer à ce nécessaire effort de solidarité. Je remercie également les services municipaux et les associations, qui sont engagés 365 jours par an auprès des personnes sans-abri présentes dans les rues de Paris et qui font un travail exceptionnel », souligne Anne Hidalgo, qui se rendra en fin d’après-midi dans l’une des mairies concernées.

Depuis la mi-novembre, 1 500 places d’hébergement d’urgence ont été ouvertes à Paris dans le cadre du dispositif hivernal, en complément des 16 000 places ouvertes à l’année. C’est le fruit d’une mobilisation conjointe de la Ville de Paris – qui met gratuitement une partie de son foncier à disposition – et de l’Etat, qui finance les nuitées d’hébergement aux associations de solidarité qui assurent la gestion des lieux. Paris compte ainsi à elle seule 40% des places d’hébergement de toute l’Ile-de-France.

Cette vague de froid intervient dix jours avant la première Nuit de la Solidarité qui aura lieu le 15 février, organisée à l’initiative de la Maire de Paris afin d’évaluer de façon anonyme et objective le nombre de personnes dormant à la rue, une fois les places d’hébergement d’urgence attribuées par le Samusocial. Plus de 1 500 Parisiennes et Parisiens bénévoles participeront à cette opération, aux côtés de la Ville et des partenaires du Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion.

Publicité

Dernières News

Tendance

Grand Froid : Paris ouvre ses mairies d’arrondissement aux sans-abris