Décès de Maggy Biskupski : un enquête a été ouverte après des soupçons de détournement de fonds selon Europe 1. La présidente des « Policiers en colère » qui s’est suicidée hier soir, aurait reconnu il y a quelques jours avoir détourné quelques milliers d’euros de l’association. Une enquête a été ouverte ce mardi par le parquet de Versailles contre X pour « abus de confiance ».

Selon Europe 1, la policière aurait eu peur que cela soit rendu public et de perdre son statut au sein de l’association mais aussi son emploi au sein de la BAC.

SE QU’IL S’EST PASSE : 

Selon Le Parisien la présidente des Policiers en colère, Maggy Biskupski, s’est suicidée ce lundi soir avec son arme de service à son domicile de Carrières-sous-Poissy. La jeune femme s’est tiré une balle dans la tête et a laissé une lettre. La jeune femme était devenue une des figures emblématiques du malaise et du ras-le-bol des policiers.

Maggy Biskupski était présente au mois de septembre dernier sur le plateau de l’émission « Terriens du samedi » sur C8 quand Yann Moix avait déclaré que les policiers « chiaient dans leur froc ». Il avait depuis présenté ses excuses.

La gardienne de la paix n’avait que 36 ans.

Partagez cet article

A lire, à voir également

Comment créer un site web en 5 étapes simples

Créer un site web est un excellent moyen de partager votre contenu, vos produits ou vos services avec le monde

La rédaction By La rédaction

A quoi sert le Sénat en France ?

Le Sénat est la deuxième chambre du Parlement français. Il a deux

By La rédaction

Inquiétude à bord des TGV de la SNCF : des cas de punaises de lit signalés par les passagers et cela fait 3 fois en une semaine

"Je pensais que c'était un cas exceptionnel, mais visiblement non", déclare Luca,

By La rédaction

Interview du président Emmanuel Macron : immigration, pouvoir d’achat et énergie, ce qu’il a dit !

Après le discours poignant du pape François sur l'immigration, Emmanuel Macron a

By La rédaction

Programme TV ce soir