Les jours passent mais l’image de Neko « scié en deux » continue de hanter Georgina et sa fille Melaïna. Le 2 janvier 2023, elles ont dû dire adieu brutalement à leur chat de 4 ans, écrasé par un train sur les rails de la gare Montparnasse à Paris.

Au lendemain du Nouvel An, elles s’apprêtaient à quitter la capitale pour se rendre à Bordeaux quand le félin s’est échappé de sa sacoche Les contrôleurs ont refusé de retarder le train, sous lequel Neko s’est réfugié.

Pendant 20 minutes, mère et fille ont tenté en vain d’empêcher le départ du TGV. « Je hurlais, je paniquais, j’interpellais des gens », raconte Melaïna, 15 ans. « Puis notre chat a été exécuté. »

À ses côtés, Georgina était sous le choc. « Elle ne comprenait pas ce qui se passait », se rappelle sa fille. Toutes deux cherchent désormais à obtenir des réponses auprès de la SNCF, qui reconnaît une « situation tragique », « regrette vivement ce qui s’est passé » et se dit concernée par cet événement très triste.

Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :
Shares: