Connect with us

Charles Biétry, atteint de la maladie de Charcot, confie avoir organisé son suicide assisté

Publié

le

Charles Biétry, atteint de la maladie de Charcot, confie avoir organisé son suicide assisté

Charles Biétry, 79 ans, journaliste sportif emblématique de Canal+ et atteint de la maladie de Charcot, a confié au journal L’Equipe avoir organisé son suicide assisté en Suisse avec l’aide de sa femme et de ses enfants. Il explique ne pas vouloir être relié à une machine pour respirer, ni souffrir ni faire souffrir sa famille. Tous les documents nécessaires ont été signés.

Dans cet entretien, Charles Biétry évoque la difficulté de prendre le dernier cachet qui met fin à la vie. Il souligne que tout est prêt pour le moment venu. Cette déclaration intervient quelques jours après l’annonce du président Macron d’un projet de loi sur la fin de vie prévu pour la fin de l’été.

Publicité

L’ancien journaliste sportif décrit l’évolution de sa maladie, qui provoque une paralysie progressive des muscles et une espérance de vie limitée à trois à cinq ans après le diagnostic. Il explique être actuellement à un stade avancé de la maladie. Malgré cela, Biétry continue de faire du sport contre l’avis de ses médecins, convaincu que cela lui a permis de résister à la maladie plus longtemps.

Charles Biétry a marqué le monde du sport et des médias au cours des 50 dernières années, ayant révolutionné les relations entre le football et la télévision. Il est également connu pour avoir révélé le drame des Jeux olympiques de Munich en 1972, alors qu’il était reporter pour l’AFP.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi