Connect with us

Booba : son nouveau compte Instagram a (déjà) été désactivé « Je perdrai tout mais pas ce combat »

Publié

le

photomix image 1 1

Alors que le rappeur Booba est en « guerre » contre les influenceurs (plutôt candidat(e)s de téléréalité qui se font appeler comme cela), il a eu la mauvaise surprise, ce mardi 2 août, de recevoir un mail du groupe Méta (Facebook) spécifiant que son compte Instagram @elieyaffaofficiel allait être désactivé (supprimé depuis). Un mail que l’artiste n’a pas hésité à diffuser sur son compte Twitter.

Dans ce mail, le réseau américain écrit : « Nous n’autorisons pas les gens à créer ou à utiliser des comptes pour contourner notre application alors que nous avons déjà désactivé leur compte pour avoir enfreint nos règles »

Publicité

Deuxième suppression de l’un des comptes de Booba depuis plusieurs semaines

L’un des anciens comptes certifiés « OKLM » de Booba avait déjà été supprimé de la base d’Instagram sur décision de justice à la demande de Magali Berdah contre qui il est en « guerre » depuis plusieurs mois et qu’il accuse d’être l’une des responsables des dérives concernant certains placements de produits sur les réseaux sociaux.

Dans le journal Libération, Booba lançait :

Leur délire là, le dropshipping, c’est révoltant. Et moi, parce que j’ai de l’impact et que je suis suivi sur les réseaux, c’est ma mission de le dénoncer… Au-delà de n’avoir aucun talent, de faire la promotion de la culture du vide, de la débilité, et de ne pas payer leurs impôts en France, ils entubent des citoyens (notamment des adolescents) en leur vendant des saloperiesBooba dans Libération

Concernant la demande de suppression du compte Instagram @OKLM, Magali Berdah expliquait la raison dans un communiqué :

Depuis deux mois, Élie Yaffa, connu sous le nom de ‘Booba’, n’a eu de cesse de me prendre pour cible sur les réseaux sociaux par des publications mensongères et humiliantes… Première victoire de ce long parcours, le Président du Tribunal judiciaire a ordonné la suppression du compte Instagram @OKLM, avec lequel Booba encourageait presque quotidiennement sa meute à agir à mon encontre « Communiqué de presse de Magali Berdah

Les Twittos condamnent fortement les messages de haine mais veulent des réponses

Alors que sur ses réseaux sociaux Magali Berdah a mis en avant les messages qu’elle reçoit dans une vidéo, la très large majorité des Tweetos qui donnent leurs avis concernant les accusations de dérives, crient, pourtant, haut et fort que ces messages sont condamnables et les dénoncent avec force, mais ils ne comprennent pas pourquoi la papesse de la télé-réalité ne répond pas sur ce qui est reproché aux influenceurs de télé-réalité. De leur côté la plupart des influenceurs restent silencieux de ce qui est devenu le feuilleton de l’été sur les réseaux sociaux.

Publicité

C’est en tout cas du côté de la justice que se sont tournés aussi bien Magali Berdah que Booba et il faudra certainement être très patient pour en connaître l’issue.

Le ministère de l’économie en croisade également contre les fraudes et arnaques

Il faut savoir que de nombreux comptes Instagram dénoncent les différentes dérives depuis plusieurs années et Bruno Lemaire tente lui aussi avec le gouvernement, d’endiguer les différentes fraudes et arnaques, notamment en ligne. Ainsi, le Ministère de l’Économie et des Finances a rappelé les conseils pour « éviter les pièges » sur Twitter ce mardi 2 août tout en assurant travailler sur ces problèmes.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Lire la suite
Publicité

Mais aussi