Tech

Aux Jeux Streamers : Baghera incertaine de sa participation après une polémique

Baghera, figure emblématique du streaming, exprime ses réserves concernant sa participation à l'émission "Aux Jeux Streamers" en raison de désaccords avec certains participants.
Aux Jeux Streamers : Baghera incertaine de sa participation après une polémique

« Je ne valide en aucun cas ». Ces mots, prononcés par la streameuse Baghera, résonnent comme un coup de tonnerre dans le paysage médiatique français, à peine quelques jours après l’annonce de la nouvelle émission « Aux Jeux Streamers » par France Télévisions. Prévue pour le 27 avril 2024, juste avant les Jeux Olympiques de Paris, cette émission se retrouve déjà au cœur d’une polémique, éclipsant son ambition de célébrer le sport et la communauté du streaming.

La genèse d’une polémique

L’annonce de France Télévisions concernant « Aux Jeux Streamers » avait de quoi susciter l’enthousiasme. Prévue pour être co-diffusée sur la chaîne Twitch de Zerator, figure de proue de l’événement caritatif ZEvent, et sur France.tv, l’émission promettait de réunir des figures emblématiques du streaming français autour de défis sportifs à la Paris-La Défense Arena. Cependant, l’euphorie a rapidement laissé place à la controverse.


Baghera, désignée comme l’une des cheffes d’équipe, a exprimé sur les réseaux sociaux son désarroi face à l’identité de certains participants. Elle souligne n’avoir été informée que de la composition de son équipe, découvrant tardivement les autres acteurs de l’émission. Sa principale inquiétude réside dans les valeurs portées par certains d’entre eux, en contradiction avec son engagement contre le harcèlement sur les plateformes de streaming.

Des participants controversés

Sans nommer explicitement les personnes concernées, Baghera évoque son désaccord avec les actions et propos de certains participants, plongeant son engagement dans l’émission en suspens.


Réactions et conséquences

Zerator, malgré son rôle de co-diffuseur, s’est distancié du processus de sélection, soulignant n’avoir joué aucun rôle dans le casting et s’être contenté d’accepter la présentation de l’émission. Cette prise de position, loin de rassurer, pourrait accentuer les doutes sur la cohérence éthique du projet.

Partagez :