Connect with us

Hi, what are you looking for?

MÉDIAS

Affaire Morandini contre Le Whoo : condamné, l’internaute fait appel suite à un article “erroné” du présentateur

Le Whoo était un compte parodique, sur Twitter, parlant du monde des médias tout en balançant quelques informations à l’instar du Zappeur Fou.

Il y a deux ans, Jean-Marc Morandini commençait à avoir quelques soucis avec la justice ce qui lui aura valu de disparaître, pendant un temps, de la télévision mais aussi de la radio avant de revenir sur Non Stop People et C-News.

C’est Morandini, lui-même, qui fait savoir sur son blog qu’il a fait condamner l’internaute au Tribunal de Grande Instance de Paris.

Morandini donne SA version du verdict sur son blog, tout en affichant la photo et citant pas moins de trois fois l’identité du justiciable en seulement quatre petits paragraphes :

Gwen… avait créé de nombreux comptes twitter avec le pseudo The Who, publiant des messages injurieux, insultants, vulgaires ainsi que des propos à caractère sexuel et graveleux sans oublier des photos privées de Jean-Marc Morandini.”

Il est vrai qu’en lisant cette phrase, nous avons l’impression que Le Whoo a écrit et insulté directement Morandini, mais aussi proféré des propos “à caractère sexuel et graveleux” et se serait procuré ou fait lui-même des photos privées de Monsieur Morandini pour les diffuser sur son compte Twitter. Mais est-ce exactement cela ? Concernant les photos, il s’agissait, en fait, de paparazzade vues dans la presse people.

Depuis la publication de l’article de Jean-Marc Morandini, le 5 juin, Le Whoo fait savoir qu’il a décidé de faire appel de la décision de justice.

Sur son blog Le Whoo a tenu à être précis sur la décision de justice et rectifier le contenu de l’article du présentateur :

Sur sa condamnation : “J’ai été condamné à verser 1000 euros à Jean-Marc Morandini au titre d’atteintes qui auraient été portées à son droit au respect à la vie privée et à son droit à l’image. Le tribunal a en revanche débouté Jean-Marc Morandini de l’ensemble de ses autres demandes, fondées sur de prétendues injures publiques et harcèlement.”

Ce que le Tribunal n’a pas retenu : “Il est donc particulièrement étonnant que Monsieur Morandini ait cru pouvoir publier un article sur son blog pour annoncer ma condamnation à sa manière, en me présentant, photo à l’appui,  comme l’auteur de tweets injurieux, insultants et graveleux, ce qui n’a absolument pas été reconnu par le TGI de Paris qui l’a débouté de ces allégations.”

Résultat, il fait appel : “J’ai donc décidé de faire appel de cette condamnation, qui n’est pas exécutoire devant la Cour d’appel de Paris et ai donné toutes instructions en ce sens à mon avocat Me Thierry Vallat, afin d’obtenir ma totale mise hors de cause.”

Le Whoo (Dorénavant Gwen_Dlm sur Twitter) a ouvert une cagnotte Leetchi pour l’aider financièrement dans sa défense face à Morandini : Ca se passe ICI

Écrit par

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

A lire également

MUSIQUE

Partagez Tweetez Pinterest WhatsApp LinkedIn Pour les vacanciers du mois d’août, quel sera l’artiste tendance à écouter sur les plages? Semrush, spécialiste du marketing digital, s’est intéressé aux chanteuses et...

Traduction

Derniers articles

MUSIQUE

Pour les vacanciers du mois d’août, quel sera l’artiste tendance à écouter sur les plages? Semrush, spécialiste du marketing digital, s’est intéressé aux chanteuses et chanteurs Français les plus recherchés...

MÉDIAS

Le Président de la République sera en Polynésie française du 24 au 28 juillet prochain, après avoir assisté à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques...

GAMING / MULTIMÉDIA

Profitez de tous les contenus du jeu durant un week-end entier sur PlayStation, Steam, et Stadia.

GAMING / MULTIMÉDIA

La superstar brésilienne sera bientôt disponible en tant que joueur de la Série Moment iconique

MUSIQUE

Après une formation de harpe, Pauline Chagne est aujourd’hui la seule musicienne professionnelle à jouer de la harpe électrique en France. Accompagnée de cet...

MÉDIAS

“M comme Medley, A comme artiste, R comme remix, C comme Crazy, au total votre Disc-Jockey se prénomme Marc”… Ce jingle était l’indicatif de...

Affaire Morandini contre Le Whoo : condamné, l'internaute fait appel suite à un article "erroné" du présentateur