Connect with us

FRANCE / MONDE

Affaire Christophe Girard : Anne Hidalgo se satisfait de l’enquête préliminaire « qui permettra à la victime de s’exprimer », Girard se met “en retrait” du Conseil de Paris

Publié

le

Le parquet de Paris avait annoncé ouvrir une enquête pour « viol » contre. L’enquête va examiner les accusations d’abus sexuels portées contre l’ex-adjoint à la maire de Paris par un homme qui a témoigné dans le New York Times.

C’est sur Twitter que la Maire de Paris, Anne Hidalgo, a posté un message concernant l’affaire Christophe Girard et elle a pris position.

MISE A JOUR Christophe Girard se met « en retrait » du Conseil de Paris annonce son avocate à l’AFP.

Anne Hidalgo lance : « Je me satisfais de l’enquête préliminaire qui s’ouvre et qui permettra à la victime de s’exprimer, de participer à la manifestation de la vérité compte tenu de la gravité des faits reprochés à Christophe Girard. »

Dans un deuxième tweet : « En tant que Maire de Paris et militante féministe pour l’égalité des droits, je réaffirme mon soutien indéfectible à toutes les victimes de viols et d’agressions sexuelles et serai toujours à leur côté. »

Et d’ajouter : « Je crois à l’État de droit et ai toute confiance en la justice de mon pays et souhaite que cette enquête se déroule sereinement afin que la vérité judiciaire soit établie. »

Publicité

Dernières News

Tendance

Affaire Christophe Girard : Anne Hidalgo se satisfait de l’enquête préliminaire "qui permettra à la victime de s’exprimer", Girard se met “en retrait” du Conseil de Paris