Roland-Garros : France Télévisions expérimente la 5G

Roland-Garros : France Télévisions expérimente la 5G

A l’occasion du tournoi 2022, France Télévisions et leurs partenaires techniques vont tester de nouveaux modes de distribution, à la fois en mode Broadcast et Multicast grâce à la 5G. Ces différents modes de distribution permettent de recevoir les chaines de France Télévisions sur tous les supports avec une qualité optimale de réception quel que soit le nombre de téléspectateurs connectés en un même lieu. Ils sont donc particulièrement adaptés à la diffusion de ces évènements sportifs qui rassemblent un public toujours plus nombreux.

5G Broadcast

Le mode broadcast de la 5G permettra de diffuser les chaines de France Télévisions en direct avec une bonne couverture géographique et une garantie de qualité quel que soit le nombre d’utilisateurs connectés au même moment sur la même zone de couverture de l’émetteur. Le principe est similaire à ce qui est fait aujourd’hui sur la TNT avec la diffusion d’une chaine sur le réseau hertzien une seule fois pour tous les clients, mais avec l’avantage d’être compatible avec les différents types d’équipements supportant la 5G (et plus seulement la télévision) et avec la possibilité d’en profiter en mobilité. La plateforme end to end 5G Broadcast mise en place (1)(2) garantit une large couverture géographique.  Ainsi tous les mobiles compatibles (3) situés dans la zone de couverture de l’émetteur (4) peuvent recevoir les images du tournoi sans saturation du réseau et avec une qualité d’image stable et garantie.

Cette technologie intéresse France Télévisions qui est particulièrement attachée à la qualité de service délivrée au téléspectateur notamment lors d’évènements qui rassemblent une audience (numérique) toujours plus grande.

Les avantages de l’utilisation de réseaux en mode 5G Broadcast sont les suivants :

Pour les utilisateurs :

  • Une qualité d’image garantie quel que soit le nombre d’utilisateurs concernés au même moment dans la zone de couverture du réseau
  • Une très bonne couverture avec un faible nombre d’émetteurs 5G (car on installe des émetteurs sur des points hauts)
  • Le service accessible sans carte SIM
  • Compatibilité avec l’évolution de la norme 5G
     

5G Multicast

Le mode multicast de la 5G permettra également une diffusion optimisée des chaines de France Télévisions en direct. Comme pour le mode broadcast, le flux vidéo est diffusé une seule fois sur le réseau pour tous les utilisateurs. Ce mode de diffusion pourra être activé dynamiquement sur les émetteurs du réseau 5G d’Orange pour remplacer le traditionnel mode de diffusion unicast utilisé actuellement, où deux mobiles regardant le même programme requiert la diffusion de ce programme deux fois sur le réseau. Le broadcast et le multicast sont complémentaires. Le transport multicast sur le réseau mobile d’Orange utilisera des fréquences plus hautes que celles du broadcast, malgré une couverture plus faible, il permettra de diffuser les contenus avec un débit plus élevé.

Tout comme le 5G Broadcast, le 5G multicast à l’avantage pour l’utilisateur d’avoir une qualité d’image garantie. Pour Orange, il permet d’optimiser et de diminuer la quantité de données transmises sur le réseau, ce qui réduit les couts de diffusion, le nombre d’antennes nécessaires dans les zones dense et par conséquent diminue l’empreinte environnementale liée à la diffusion de flux audiovisuels.

Pour montrer l’intérêt de cette technologie et imaginer ce que pourrait être la diffusion des chaines de France Télévisions en direct dans les années à venir, Orange contribue à un projet collaboratif appelé NESTED (2)(5)(6)(7)(8) qui met en œuvre de nouveaux standards publiés récemment. Dans ce cadre nous expérimentons avec France Télévision la diffusion de programmes en direct en testant :

  • Le 5G multicast si plusieurs téléspectateurs regardent un même programme à partir d’un même émetteur, ou en 5G unicast si moins de deux téléspectateurs regardent un même contenu,
  • Le nouveau codec VVC permettant de réduire par quatre les débits vidéo tout en offrant la même qualité par rapport au codec utilisé par la TNT,
  • Le mode basse latence, grâce au Low Latency DASH (LL-DASH), pour avoir un faible décalage par rapport au direct,
  • Le standard DVB-I pour que le téléspectateur puisse recevoir le programme sur son terminal via les différents modes de diffusion (broadcast, multicast, unicast) de manière transparente. 

Pour ce projet, France Télévisions et ses partenaires disposent de mobiles OPPO de démonstration sur son stand à Roland Garros.  Les partenaires de France Télévision sont (par ordre alphabétique) : Ateme, Enensys, IETR, Orange, Qualcomm Technologies Inc., Rohde & Schwarz, towerCast, Viaccess-Orca

Partagez :