L’émission Zone Interdite (M6) sera consacrée la médecine esthétique ce dimanche soir

L'émission Zone Interdite (M6) sera consacrée la médecine esthétique ce dimanche soir

Ce soir en prime time, la chaîne M6 diffusera un épisode de l’émission « Zone Interdite », animée par Ophélie Meunier, intitulé « Accros au corps parfait : les scandaleuses dérives de la médecine esthétique ». Il s’agit d’un phénomène inédit. Dans les cliniques de chirurgie esthétique, on observe de plus en plus de patients de moins de 35 ans, alors qu’il y en avait davantage de plus de 50 ans auparavant.

Les jeunes générations sont de plus en plus désireuses d’avoir un corps et un visage « parfait » et ne se posent plus de question quant aux conséquences. Les médecins sont de plus en plus sollicités pour des procédures innovantes, et les patients cherchent de plus en plus sur les réseaux sociaux pour trouver les meilleurs professionnels.


Luna, 16 ans, fait partie de ces ados qui ne supportent plus leur « vrai » reflet dans le miroir. Biberonnée aux réseaux sociaux, elle a une idée très précise du nez « parfait ». Désemparés face à son mal-être, ses parents ont accepté qu’elle subisse une rhinoplastie. Inès, 27 ans, n’a qu’une obsession : ressembler à son visage « filtré », retouché grâce aux logiciels de son smartphone. Alors chaque mois, elle se fait des injections. Lèvres, pommettes, cernes : toutes les zones de son visage y passent.

Pour répondre aux nouvelles modes, les chirurgiens inventent sans cesse de nouvelles opérations. Parmi elles, le « Brazilian Butt Lift », une intervention pour augmenter son volume fessier qui fait rêver Chloé, 27 ans.


Shérine, 22 ans, a économisé pour s’offrir les yeux de ses rêves : verts. Elle va tenter une nouvelle intervention, la kératopigmentation, un tatouage de la cornée.

Robin, 21 ans, a trouvé une étonnante technique pour sculpter le corps de ses rêves sans se ruiner : il ne paye quasiment rien à condition de faire la promotion de ses chirurgiens sur les réseaux sociaux ; une pratique interdite en France, mais pas à Dubaï.


Certains trouvent aujourd’hui que cette obsession du corps « à la mode » est allée trop loin. Comme Melanightt, cette star de la télé-réalité qui a subi tellement d’opérations qu’elle ne se reconnait plus. Face à ces diktats du corps parfait qui s’imposent, d’autres se battent pour que les femmes s’acceptent telles qu’elles sont. Chloé milite en faveur du « Body Positive », un mouvement qui prône l’acceptation de soi.

Partagez :