in

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, aurait fait installer dans son bureau un nouveau système de climatisation avec télécommande pour… 10 000 euros selon Le Point

Alors que la France entière a chaud, très chaud avec une nouvelle vague d’extrême chaleur, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, aurait, selon Le Point, demandé le remplacement de son système de climatisation de son bureau.

Le souci c’est que la note est plutôt salée puisqu’elle s’élèverait à 10.000 euros et, heureusement, pour ce prix là, il y a tout de même une télécommande.

Le Point ajoute que le préfet de police de Paris aurait « ordonné aux agents du service des affaires immobilières de la préfecture de police (PP) de l’installer en dehors des heures de bureau… ces ouvriers d’État n’étaient plus en mesure d’assurer totalement leurs astreintes et de répondre aux autres demandes. »

La préfecture de police réagit sur Twitter :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Comments

0 comments

VIDÉO Julian Alaphilippe : son très joli geste pour un petit garçon frigorifié

Lenny Kravitz sort le clip de « 5 More Days ‘Til Summer »