Connect with us

Hi, what are you looking for?

YOUTUBE

Après son bad buzz, Marie S’infiltre se défend “Je ne me moque pas des personnes qui vivent des drames”

Ce samedi, à Paris, avait lieu la manifestation contre les féminicides et les violences conjugales et “l’humoriste” Marie s’infiltre était venue avec des hommes dénudés et en laisse avec, évidemment, une caméra pour filmer tout ça.

Cette “humoriste” connue sur Youtube mais aussi dans La Grande Darka de Cyril Hanouna s’est faite remarquée en débarquant, cravache à la main et demandant aux manifestantes de donner des coups de cravache aux hommes qu’elle tient en laisse.

La vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux et si l’humoriste pensait faire “un bon coup”, les internautes ne l’ont clairement pas vu comme cela.

Le bad buzz a été tellement fort que la jeune femme a été dans “l’obligation” d’envoyer un communiqué au Parisien (comme une star) pour se défendre (comme elle peut) : « Non je ne me moque pas des personnes qui vivent des drames, je ne jouis de la méchanceté, non je ne caricature pas les femmes qui meurent sous les coups de leur conjoints. Je prends juste un sujet et je le montre différemment, avec un autre ton, un regard différent »

Elle ajoute dans le communiqué : « Nous sommes dans l’ère de la moralisation extrême, celle prescrite par un magistère moral sur lequel il faut s’aligner : s’émouvoir pour la même chose, se scandaliser pour les mêmes faits, penser pareil partout et tout le temps. C’est mon combat de révéler combien il peut être dangereux d’épouser cette uniformité des comportements. Combien il est important de prendre un sujet dramatique et de le détourner. A ma manière »

Et de finir : « L’objectif poursuivi par chacune de mes performances ?Bousculer, transgresser les codes, montrer l’absurdité de notre réalité, remettre en question la pensée dominante, et permettre l’irruption du rire là où on ne l’attend pas. Là où on ne le veut plus »

Agacée, Caroline De Haas, du mouvement #NousToutes explique au Parisien : “Lors de la marche, j’ai entendu qu’on parlait de personnes nues dans le cortège et rapidement le problème a été géré… Je pense que ça montre sa méconnaissance crasse ce que sont vraiment les violences sexuelles. Un tel acte, cela peut avoir un impact sur les femmes touchées par ces violences qui étaient présentes dans le cortège… C’est triste de ne pas se rendre compte que l’on peut faire de mal à des victimes.”

A la fin de sa vidéo sur Youtube, Marie s’infiltre, n’oubliait, évidement pas, de faire la promotion de son spectacle à la fin de sa vidéo sur Youtube en diffusant un visuel.

Écrit par

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

A lire également

GAMING / MULTIMÉDIA

La superstar brésilienne sera bientôt disponible en tant que joueur de la Série Moment iconique

MÉDIAS

Partagez Tweetez Pinterest WhatsApp LinkedIn Le Président de la République sera en Polynésie française du 24 au 28 juillet prochain, après avoir assisté à la...

GAMING / MULTIMÉDIA

Profitez de tous les contenus du jeu durant un week-end entier sur PlayStation, Steam, et Stadia.

Traduction

Derniers articles

MÉDIAS

Le Président de la République sera en Polynésie française du 24 au 28 juillet prochain, après avoir assisté à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques...

GAMING / MULTIMÉDIA

Profitez de tous les contenus du jeu durant un week-end entier sur PlayStation, Steam, et Stadia.

GAMING / MULTIMÉDIA

La superstar brésilienne sera bientôt disponible en tant que joueur de la Série Moment iconique

MUSIQUE

Après une formation de harpe, Pauline Chagne est aujourd’hui la seule musicienne professionnelle à jouer de la harpe électrique en France. Accompagnée de cet...

MÉDIAS

“M comme Medley, A comme artiste, R comme remix, C comme Crazy, au total votre Disc-Jockey se prénomme Marc”… Ce jingle était l’indicatif de...

MUSIQUE

Kool and the Gang sont de retour avec une nouvelle chanson, Pursuit of Happiness , issue de leur prochain album Perfect Union , sorti...

Après son bad buzz, Marie S'infiltre se défend "Je ne me moque pas des personnes qui vivent des drames"