in

VICE TV bouscule sa programmation et avance la diffusion de la saison 3 de Thérapie

Changement de programme ! Dans ce contexte exceptionnel, VICE TV bouscule sa program – mation et avance la diffusion de la saison 3 de « Thérapie ».

Dans cette nouvelle saison inédite Mister You, DA Uzi, Rémy, Sidisid et Joachim Son-Forget sont invités à passer devant le psychanalyste Fernando de Amorim. La saison 3 de «Thérapie» est à découvrir tous les jeudis, à partir du 4 juin 2020, à 22h sur VICE TV.

Cette saison explore de nouveaux horizons avec de nouvelles personnalités aux parcours pour le moins aty – piques. Mister You, DA Uzi, Rémy, Sidisid et Joachim Son-Forget passent devant le psychanalyste pour des entretiens riches en confidences.

Comme dans les saisons précédentes, les invités vivront une expérience thérapeu – tique et télévisuelle décalée en compagnie du psychanalyste Fernando De Amorim, actuel Président du Réseau pour la Psychanalyse à l’Hôpital (RPH). Une pratique et une écoute compatissante menée par Fernando De Amorim lors de laquelle les invités partagent sans filtre et avec émotion leurs histoires personnelles, leurs traumatismes et leurs désirs profonds.

Une expérience résolument hors norme qui propose de dépasser l’image publique pour décrypter l’identité profonde et intime des invités.

Episode 1 : Mister You – jeudi 4 juin à 22h

Mister You trace sa route dans le rap français en affranchi pour y imposer son identité singulière de Mec de rue – c’est aussi le nom de son premier disque d’or, qui date de 2010. Dans cet entretien, avec Fernando de Amorim, Mister You évoque son enfance dans le quartier de Belleville, ses mauvaises fréquentations qui l’ont mené à sa célèbre cavale. Il revient aussi sur l’éducation donnée par ses parents, sa relation avec son frère qui selon lui a permis de devenir l’artiste qu’il est aujourd’hui. Il nous livre aussi son analyse de l’évolution du rap. Pour lui, « le texte s’est perdu dans le rap (…), aujourd’hui même si on veut dénoncer, il faut le faire en mélodie ».

Episode 2 : DA Uzi – jeudi 11 juin à 22h

Sevranais dans l’âme, DA Uzi présente son parcours de vie riche et exaltant : de l’arrêt de l’école pendant son adolescence à l’artiste qu’il est devenu aujourd’hui en passant par la case prison à plusieurs reprises. Il évoque l’absence de son père et son souhait de devenir un modèle pour les jeunes générations, un modèle qui lui a fait défaut : « Je conseille à aucun petit qui me regarde d’essayer d’imiter ce qu’on a fait (…) Des fois, il faut chercher d’autres trucs, savoir ce qu’on sait faire le mieux, et c’est peut-être pas vendre de la drogue ». Il évoque aussi sa fascination pour l’argent, son besoin de confort et se questionne sur ce qui compte vraiment, à l’image de l’amour.

Episode 3 : Rémy – jeudi 18 juin à 22h

Rappeur originaire d’Aubervilliers, Rémy se confie pour une des rares fois de sa vie à Fernando de Amorim, lui qui déclare pourtant : « j’aime pas me mettre à nu physiquement, et j’aime encore moins me mettre à nu mentalement ». Néanmoins lors cet échange Rémy se dévoile et aborde de nombreux sujets qui lui tiennent à cœur, comme son rapport au corps, sa relation problématique avec son père ou encore ce que sa notoriété grandissante a changé pour lui. Il mentionne aussi sa façon d’appréhender la musique comme un exutoire mais aussi comme une manière de faire passer des messages. Rémy parle de l’émotion qu’il souhaite transmettre à travers ses morceaux. Il explique enfin que l’importance de se rappeler d’où l’on vient est primordiale, mais qu’elle ne doit pas empêcher d’évoluer pour autant.

Episode 4 : Sidisid – jeudi 25 juin à 22h

Rappeur français, Sidisid parle ici de sa passion pour la langue française trans – mise par sa mère. Au cours de cet entretien, il se questionne sur la parentalité et exprime le sentiment de honte qu’il ressent par rapport à tout ce qu’il se passe en France : éducation, actualités, racisme, politique, etc… Il fait part de son rap – port compliqué au monde du rap : « J’ai honte d’être un homme qui fait du rap, parce que je trouve que c’est profondément de la merde ». Enfin, il s’interroge sur le bonheur et sur le niveau de ses attentes.

Episode 5 : Joachim Son-Forget – jeudi 2 juillet à 22h

Joachim Son-Forget, né Kim Jae Duk le 15 avril 1983 à Séoul, raconte son par – cours de vie riche et complexe au cours de cet entretien avec Fernando De Amo – rim. Docteur en neurosciences et député français depuis 2017, il évoque la façon dont il a vécu l’abandon de ses parents puis son adoption : « mon miroir depuis l’enfance, ce sont des gens qui ne me ressemblent pas ». Lors de son entretien avec Fernando de Amorim, il témoigne d’une certaine méfiance envers une cer – taine forme de pratique de la politique qui le pousse « à lutter de l’intérieur ». Enfin, il nous parle de ses relations avec les femmes et de sa vision de l’amour.

La Reine des Neiges 2 sortira le 20 mai en DVD, Blu-ray et Blu-ray 3D

Stéphane Bern va quitter RTL