Marre de la vie de bureau ? Envie de gagner de l’argent sans quitter vos pantoufles ? Devenez millionnaire grâce au bitcoin ! Cette monnaie virtuelle offre des revenus bien réels : lancée il y a 10 ans par une poignée de geeks, elle est aujourd’hui un placements financier au rendement imbattable. A sa création, 1 bitcoin s’achetait 1 dollar. En septembre dernier, il a franchi la barre historique des 5000 dollars !

Spéculateurs, amateurs de jeux de hasard, jeunes ados en quête de célébrité… Qui n’a jamais rêvé d’argent facile ? A l’heure où le travail apparaît de plus en plus précaire et incertain, Complément d’enquête se penche sur ces aspirants-millionnaires qui cherchent à tout prix la fortune… et parfois la trouvent !

Nouveaux nababs du bitcoin mais aussi gagnants du Loto, starlettes de la téléréalité, ils nous racontent leur soif d’or et l’envers du décor.

Diffusion jeudi 12 octobre 2017 à 23h

Fric story

Gagner de l’argent sans diplôme et sans talent particulier ? C’est un vrai métier : candidat de téléréalité ! Les Chtis contre les Marseillais, Koh Lanta, Secret Story, qu’importe l’émission, le principe est toujours le même : plus le buzz est gros face aux caméras, plus le pactole est juteux en coulisses.


Complément d’enquête sur ces starlettes du petit écran qui monnayent tout : virées en discothèque, séances dédicaces en supermarché, placement de produits sur les réseaux sociaux… De l’argent facile, à condition de ne pas devenir trop vite has-been.

Bitcoin : le nouvel eldorado

Il s’est offert un loft au sommet d’un gratte-ciel tokyoïte et se fait appeler « Bitcoin Jesus ». Roger Ver, un Américain de 35 ans, consacre son temps libre à évangéliser les foules sur la crypto-monnaie qui l’a rendu multimillionnaire. En France aussi, la « Bitcoin mania » prend de l’ampleur : étudiants en quête d’argent facile ou jeunes cadres démotivés, ils scrutent le cours du bitcoin toute la journée, ont leur propre banque et leur propre coffre-fort : une clef USB anti-hacking ! Car le bitcoin a une face sombre : des piratages de comptes de plusieurs centaines de millions d’euros.  De Paris à Tokyo, enquête sur ces spéculateurs d’un nouveau genre.

Les damnés du loto

Martine et Jacques, la cinquantaine, avaient tout pour être heureux : l’amour et surtout, la cagnotte du loto : 1,5 millions d’euros ! Mais en quelques années, ce couple normand a dilapidé toute sa fortune, se retrouve fiché à la Banque de France et vivote dans son logement social. Portraits de doux rêveurs qui n’étaient pas préparés à être riches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here