in

La biographie « France Gall – Des amours, des chansons et des larmes » d’Alain Wodrascka sortira le 31 janvier

Le 7 janvier 2018, elle a rejoint le « paradis blanc ».

Depuis vingt ans, elle n’avait plus donné de concert. Mais ses chansons font partie du patrimoine de la chanson française.

Disparue à 70 ans, France Gall reste une icône pop, elle dont la voix cristalline révéla les deux auteurs-compositeurs les plus doués de leur génération. Sa collaboration avec Serge Gainsbourg (« Poupée de cire, poupée de son », grand prix de l’Eurovision 1965 ; « Les Sucettes ») marque les esprits.

En 1973, elle repère le talent novateur de Michel Berger – le grand amour de sa vie – qu’elle propulse en interprétant « Ça balance pas mal à Paris », « Si maman si », « Viens, je t’emmène », « Il jouait du piano debout », « Tout pour la musique », « Babacar », « Ella, elle l’a »…

Bien avant, la vie privée de la chanteuse s’était mêlée à sa vie professionnelle. En témoignent ses amours avec Claude François et Julien Clerc, à qui elle inspira respectivement « Comme d’habitude » et « Souffrir par toi n’est pas souffrir ».

De « Sacré Charlemagne » à la comédie musicale Résiste, cette biographie, nourrie de quelque cinquante témoignages, dessine le parcours d’une muse au charme irrésistible, qui connut de nombreux drames : la mort de Daniel Balavoine, son meilleur ami, celle de Michel Berger, puis de sa fille Pauline.

Ce livre est la réédition, revue et augmentée, de Douce France (éd. du Moment, 2015).

Le tournage de la série « Dix pour cent » vient de commencer et il y aura beaucoup de stars

Le 1er album de la chanteuse Lou certifié disque d’Or avec plus de 50 000 exemplaires vendus