Le 2 avril 2014, le rappeur Rhoff était accompagné de plusieurs hommes alors qu’ils se rendaient dans un magasin « Ünkut », à Paris, dont la marque appartient à son ennemi historique Booba et ils avaient violemment agressé un jeune vendeur.

Quatre ans de prison ont été requis, ce vendredi, par le tribunal correctionnel à l’encontre de Rohff.

Roué de coups et sous l’oeil de caméras de vidéosurveillance, le vendeur avait été abandonné dans un état critique. Un autre employé, qui voulait porter secours à la victime, avait pour sa part été assommé à l’aide d’une caisse enregistreuse.

Le procureur a estimé que Rohff avait « prémédité » son acte.

Le rappeur sera fixé sur son sort le 27 octobre, puisque le jugement a été mis en délibéré.